Ma Prime Rénov chaudière à condensation : Conditions et Démarches à suivre

Vous envisagez de remplacer votre ancienne chaudière par un modèle plus performant ? La chaudière à condensation ou chaudière à Très Haute Performance Energétique (THPE) est une des solutions les plus rentables et économiques. Mais attention, les aides se terminent fin 2022. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour en profiter.

Une chaudière à condensation, qu’est-ce que c’est ?

Ma Prime Renov chaudière condensation ou chaudière THPE (Très Haute Performance Énergétique) se distingue des autres types de chauffage par sa performance énergétique élevée, allant au-delà de 92 %.
Sur le marché des chauffages, elle occupe la première place parmi tous les modèles disponibles.
Comme son nom l’indique, elle utilise le gaz comme combustible. Toutefois, grâce à sa technologie recyclant les vapeurs d’eau pour être utilisées, elle consomme moins de gaz.
C’est donc une chaudière très économique tout en étant très performante.

Les avantages d’une chaudière à condensation

La chaudière à condensation est ultra-polyvalente 

 Une chaudière THPE peut d’un côté, produire de la chaleur pour chauffer votre maison, et d’un autre côté, procurer de l’eau chaude courante pour le confort de votre logement.

Elle peut réaliser séparément ou combiner ces deux rôles. Cela lui offre une polyvalence d’usage.

Sa polyvalence réside également dans sa forme physique. On peut l’accrocher au mur et l’installer facilement dans tout type de maison, peu importe la superficie ou la configuration – zéro encombrement.

La chaudière à condensation consomme moins d’énergie, donc très économique

Comme elle fait appel à un recyclage des énergies présentes dans les vapeurs de combustion, cela permet de diminuer la consommation de gaz. Plus précisément, une chaudière THPE consomme 10 à 30 % d’énergie en moins qu’un appareil de chauffage classique.

En termes financiers, cela représente une économie qui se répercute dans vos factures.

Vous verrez donc vos factures de gaz diminuer.

La chaudière à condensation est très performante

C’est une des qualités qui lui vaut le nom de chaudière THPE. En effet, son rendement va jusqu’à 100 %, voire plus. Ce qui en fait un appareil très peu énergivore.

La chaudière à condensation possède un excellent rapport qualité/prix

Malgré l’augmentation du tarif du gaz, l’acquisition d’une chaudière à gaz à très haute performance reste très rentable. Cela s’explique par l’économie qu’elle permet de réaliser d’une part. D’autre part, cela s’explique par le fait qu’en tenant compte de l’investissement de départ, l’entretien annuel et la durée de vie de l’appareil de chauffage, la rentabilité de l’appareil s’avère être justifiée. Le retour sur investissement est estimé en moyenne à 7 ans.

Sans parler du fait qu’il existe actuellement des aides en faveur de la transition énergétique, dont notamment MaPrimeRénov.

Attention, MaPrimeRénov gouv fr ne couvrira plus les chaudières à gaz à compter du 1er Janvier 2023, donc il ne reste que quelques mois pour en profiter.

Une chaudière à condensation, comment ça marche ?

Une chaudière à gaz est conçue pour brûler du gaz naturel (généralement issue du réseau de gaz de ville). La chaleur de cette combustion est transmise au réseau d’eau du chauffage central et à celui d’eau chaude sanitaire. Dit plus simplement, la chaudière permet de chauffer l’eau de vos radiateurs et celle de votre douche.

schema chaudiere à condensation

La chaudière à condensation, quant à elle, ajoute une étape supplémentaire pour plus d’efficacité : l’idée est de capter la chaleur issue de la condensation des fumées de combustion, ce qui résulte en une économie d’énergie supplémentaire comprise entre 10 et 25% par rapport à une chaudière à gaz classique.

Un rendement supérieur à 100 % : Comment est-ce possible ?

Le rendement est le pourcentage d’énergie restitué sous forme de chaleur par rapport à l’énergie consommée (combustion du gaz).

Dans les caractéristiques techniques des chaudières THPE, on peut lire un rendement supérieur à 100%. Une telle performance peut surprendre mais techniquement elle peut se justifier.

En effet, lorsque la norme a été mise en place dans les années 90, seul le pouvoir calorifique du combustible était pris en compte en temps qu’énergie consommée. L’énergie contenu dans la vapeur d’eau produite par les fumées de combustion n’était pas considérée.

C’est pour cette raison que le rendement d’une chaudière à condensation dépasse les 100%. En effet, sa conception lui permet de restituer les calories de la combustion du gaz auxquelles s’ajoutent les calories captées dans la vapeur d’eau provenant de la fumée de combustion.

Pourquoi parler d’efficacité énergétique saisonnière ? 

L’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) d’une chaudière est un moyen pratique de mesurer l’efficacité théorique de l’appareil sur une année complète. Il est calculé en prenant en compte l’utilisation sur toute l’année. En effet, la chaudière ne tourne pas à 100% en permanence, elle tourne par intermittence selon le thermostat et n’est utilisée que pour l’eau chaude en été…

Ainsi, cette valeur reflète plus précisément la performance de l’appareil sur une année de chauffe complète.

Selon les règlementations, une chaudière THPE présente une efficacité énergétique saisonnière d’au moins 92 %.

Combien coûte une chaudière à gaz à très haute performance ?

Plus coûteuse qu’une chaudière gaz classique, la chaudière à condensation reste tout même un bien meilleur investissement de par sa consommation moindre et surtout pour les aides d’état associés à ce type d’appareils. 

Le prix d’achat de la chaudière à condensation

Les prix peuvent varier largement en fonction des modèles, de la puissance et de l’efficacité, mais en moyenne, il faudra prévoir un budget compris entre 2.000 et 6.000 € pour l’équipement uniquement.

chaudière à gaz

Il est toutefois conseillé de s’orienter vers des marques bien établies et d’éviter les premiers prix : en effet, la durée de vie d’une chaudière est en moyenne de 20 à 25 ans. Il vous sera ainsi plus facile de faire réaliser la maintenance et de trouver des pièces détachées.

Notez également que le retour sur investissement est en moyenne sur 7 ans.

Le coût d’installation d’une chaudière à condensation

En plus du prix d’achat de l’appareil, il faut prendre en compte les frais d’installation. 

Selon l’artisan et la complexité du chantier, il vous faudra prévoir un budget compris entre 500 et 2000 €. Il est donc fortement conseillé de comparer plusieurs devis de professionnels RGE.

Important : Le coût d’installation doit toujours être indiqué sur votre devis au départ

Vous devrez faire appel à un artisan agréé RGE pour pouvoir bénéficier des aides et vous garantir un travail de qualité et aux normes actuelles.

Faire appel à un spécialiste vous permet

  • d’être accompagné tout au long des travaux de rénovation
  • d’être éligible aux aides financières
  • de trouver rapidement des solutions à vos projets
  • de pouvoir combiner d’autres travaux de rénovations énergétiques

Le coût d’entretien d’une chaudière à condensation

Comme de nombreux autres systèmes de chauffage, l’installation d’une chaudière à condensation s’accompagne de l’obligation d’une révision annuelle par un professionnel certifié.

Le coût d’un contrat d’entretien varie entre 80 et 175€ à l’année

Le professionnel vérifiera les points suivants :

  • vérification du bon état général de votre installation
  • nettoyage de la chaudière
  • optimisation des réglages si besoin
  • évaluation des performances énergétiques et des émissions de polluants atmosphériques
  • mesure du taux de monoxyde de carbone dans l’air ambiant

À l’issue de la visite d’entretien de votre chaudière, le chauffagiste professionnel vous remet une attestation indiquant les différents points de contrôle et les éventuelles corrections apportées. Il peut également vous indiquer quelques conseils pour optimiser l’utilisation de votre chaudière à condensation.

entretien chaudiere à condensation

Quelles sont les aides financières possibles pour une chaudière à condensation ?

Le choix d’une chaudière à condensation ouvre la voie aux aides financières. 

Mais principalement la subvention la plus importante du marché est “MaPrimeRénov”. Une prime accordée par l’État pour les travaux de rénovation de la performance énergétique d’un ménage.

MaPrimeRénov ne couvrira la chaudière à condensation que jusqu’à fin 2022

Sur fond de crise Russe et d’augmentation des prix du gaz, le gouvernement français veut sortir au plus vite de la dépendance aux énergies fossiles.

Ainsi, MaPrimeRénov évolue et ne couvrira les chaudières à condensation que jusqu’au 31 décembre 2022. Passé cette date, la subvention ne sera plus applicable.

En savoir plus : Des changements sur MaPrimeRénov à partir du 15 avril 2022

Quels sont les critères d’éligibilité à l’aide financière MaPrimeRénov ?

Globalement, il existe 4 conditions principales pour devenir bénéficiaire de MaPrimeRénov.

  • Vous devez être soit un propriétaire occupant, soit un propriétaire bailleur ou un syndicat copropriétaire
  • Le bien à rénover a plus de 15 ans ou il s’agit d’un remplacement de chaudière à fioul.
  • Le bien à rénover doit servir de résidence principale et doit le rester après les travaux de rénovation
  • Les travaux doivent être faits par une entreprise RGE (découvrez comment trouver un artisan agréé Reconnues Garantes de l’Environnement)

Quel montant pour votre chaudière à condensation ?

Le montant de votre prime dépend de vos revenus et du nombre de personnes dans votre foyer. Il existe ainsi 4 barèmes couleur : bleu pour les ménages les plus modestes, jaune, violet et rose pour les plus aisés.

Dans le tableau ci-dessous sont indiqués les montants de l’aide MaPrimeRénov ainsi que les montants d’une autre aide cumulable : les CEE (Certificat d’économie d’énergie) :

 MaPrimeRénovCEETotal
Bleu (ménages aux revenus très modestes)1 200 €200 €1 400 €
Jaune (ménages aux revenus modestes)800 €200 €1 000 €
Violet (ménages aux revenus standards) –200 €200 €
Rose (ménages aux hauts revenus) –200 €200 €

Grâce à notre calculateur de profil, vous pouvez le trouver votre profil couleur si vous ne le connaissez pas.

La marche à suivre pour obtenir MaPrimeRénov’

relax

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, voici les étapes à suivre.

  1. Je trouve un artisan agréé RGE et j’obtiens un devis.
  2. Je crée mon compte sur le site de MaPrimeRénov’
  3. L’Anah étudie mon projet et me communique le montant auquel j’ai droit.
  4. Je fais réaliser mes travaux.
  5. J’envoie mes factures sur mon espace perso sur le site MaPrimeRénov’.
  6. Je reçois ma prime par virement bancaire

Prochaine étape à suivre pour votre demande MaPrimeRénov’ : trouver un artisan RGE et obtenir un devis pour vos travaux de rénovation…

fleche

Prochaine étape à suivre pour votre demande MaPrimeRénov’ : trouver un artisan RGE et obtenir un devis pour vos travaux de rénovation…

Partager cet article