MaPrimeRénov’ : 88% des bénéficiaires sont satisfaits

Une écrasante majorité des personnes ayant reçu MaPrimeRénov’ pour leurs travaux de rénovation énergétique se sont déclarées satisfaites de ce dispositif, comme le montre une enquête Ipsos récemment publiée*. L’Agence nationale du logement (Anah) se félicite de ces résultats qu’elle considère comme un franc succès.

En effet, MaPrimeRénov’ connaît un succès grandissant. Depuis le début de l’année, plus de 280 000 dossiers ont été déposés (chiffres publiés mi-Mai par l’Anah), soit plus de la moitié de l’objectif fixé (500 000) pour 2021. Par ailleurs, 88 % des personnes aidées se disent satisfaites, selon un sondage Ipsos* diffusé le 19 mai.

Le délai de traitement des dossiers est satisfaisant pour 82 % des répondants. Ils sont encore plus nombreux, 87 %, à se dire satisfaits du montant des aides octroyées.

Sur le même sujet : MaPrimeRénov : autant de dossiers déposés au 1er trimestre 2021 que sur tout 2020

Sans surprise, l’Anah est ravie de ce niveau de satisfaction. « On a atteint les objectifs du gouvernement, tant dans les aspects quantitatifs que qualitatifs », assure Martin Lagane, directeur des relations institutionnelles et de la communication à l‘Anah. Plus les travaux sont vertueux (en terme d’efficacité énergétique), plus le montant de l’aide est généreux, selon lui. «  C’est une aide simple et juste dont une majorité de ménages modestes s’emparent. »

Effectivement, 36 % des ménages interrogés ont un revenu mensuel entre 1 200 et 1 999 euros et 33 % entre 2 000 et 3 000 euros. 40 % d’entre eux vivent en zone périurbaine, 23 % en banlieue et 20 % en zone rurale.

L’essentiel des travaux réalisés par les personnes interrogées concerne l’installation de poêles à granulés (25%), de chaudières gaz THPE (très hautes performances énergétiques) (19%), de prestations d’isolation (19%), ou l’installation d’autres type de chauffage ou chauffe-eau (19%) et pompes à chaleur (18%).

A lire aussi : Rénovation énergétique : des économies d’énergie considérables mais à quel prix ?

Le versement de la prime en quinze jours

68% des personnes interrogées ayant reçu MaPrimeRénov’ possèdent une maison individuelle, 27% une maison mitoyenne et 4% un appartement. Il s’agit souvent de constructions anciennes de dix à vingt ans (20 %), voire de plus de 20 ans (35 %) ou au contraire très récentes, moins de deux ans (18 %).

Souvent, la prime ne dépasse pas 2 000 euros (39 %) ou oscille entre 2 000 et 3 999 euros (38 %). « Cette aide est bonne pour la planète et permet de réduire la facture énergétique des ménages« , souligne Martin Lagane. De plus, les ménages reçoivent généralement cette aide rapidement. « En moyenne, ils attendent 15 jours avant de la recevoir« .

A lire aussi : Travaux éligibles à MaPrimeRénov’ : calculer les montants de ma Prime

36% des personnes interrogées déclarent avoir entendu parler de ce dispositif par un artisan, sur Internet (14%) ou de leur entourage (13%). La plupart des répondants sont eux-mêmes à l’origine de la demande (62%) ou l’entreprise qui a réalisé les travaux (27%), qu’il s’agisse de ventilation ou de pompes à chaleur air ou eau.

70% sont très satisfaits du confort de leur logement après travaux. 57% sont également très satisfaits du rapport qualité-prix des travaux et 71% sont très satisfaits de leur relation avec l’entreprise qui a réalisé les travaux (23% sont assez satisfaits).

2 personnes sur 3 n’auraient pas engagé des travaux sans cette aide

On constate une économie sur la facture de chauffage chez 72 % des personnes. Cette aide est également bénéfique pour 69 % des répondants qui déclarent qu’ils n’auraient pas effectué les mêmes travaux s’ils n’avaient pu bénéficier d’aides publiques. En revanche, une personne sur trois les aurait probablement réalisés malgré tout.

Selon 72 % des interrogés, le montant de l’aide reçue était inférieur à ce qu’ils avaient envisagé avant d’engager la démarche. Plus de la moitié ont également bénéficié des certificats d’économie d’énergie (CEE).

A lire également : MaPrimeRénov : 7 raisons de profiter de l’aide de l’Etat pour vos travaux

Globalement, seuls 4% se déclarent « pas du tout satisfaits » de MaPrimeRénov’. À l’inverse, une majorité se dit très satisfaite (56 %) du dispositif gouvernemental.

Encore quelques bugs sur le site maprimerenov.gouv.fr

Si l’Anah reconnait que le site connait des bugs informatiques, l’agence veut mettre en avant la réduction de ces bugs, passant 5% en 2020 à 3% cette année 2021. « Mis en place durant le confinement, ce dispositif a connu une montée en puissance et des paiements plus longs, du fait de nos équipes en télétravail. Nous avons été victimes de notre succès et avons reçu beaucoup de demandes« , se défend le directeur des relations institutionnelles et de la communication à l’Anah.

Aujourd’hui, le site reçoit un million de visites par mois et 12 000 dossiers déposés chaque semaine. « La résolution des bugs concerne plusieurs centaines voire milliers de dossiers par semaine.«

L’objectif de 500 000 dossiers pour l’année 2021 devrait être dépassé selon le gouvernement, qui prévoit désormais 800 000 dossiers pour 2021. Le succès de cette aide s’explique en partie par les confinements successifs vécus par les Français. « L’importance d’un logement confortable et efficace énergétiquement a émergé« , ajoute Martin Lagane. « Cette aide arrive également au moment où le climat se place au centre des préoccupations des citoyens.«

* Sondage Ipsos, « L’opinion des usagers sur le dispositif MaPrimeRénov’« , réalisé du 27 avril au 4 mai, auprès de 13 590 personnes bénéficiaires de MaPrimeRénov’, interrogées en ligne après envoi d’un courriel d’invitation.

Vous avez un projet de rénovation ? Parlons-en…

fleche

Vous avez un projet de rénovation ? Parlons-en…

Partager cet article