Votre pompe à chaleur air/eau financée par MaPrimeRénov’

Encore méconnue dans les années 2000, la pompe à chaleur connait un vrai succès ces dernières années. Grâce à son fonctionnement peu énergivore, la PAC air/eau est désormais un système de chauffage très apprécié par les ménages. Vous envisagez de changer de mode de chauffage ? Petit tour d’horizon de la PAC air/eau…

Pourquoi installer une pompe à chaleur air/eau

La PAC air/eau (également appelée pompe à chaleur aérothermique air/eau) présente beaucoup d’avantages à la fois pour votre facture, mais aussi pour votre confort. Voici quelques arguments pour vous en convaincre :

6 bonnes raisons de passer à la pompe à chaleur air/eau

Pourquoi installer une Pompe à chaleur air/eau ?

👉 Des économies importantes sur votre chauffage 
Très performant et économique, la pompe à chaleur air/eau restitue 3 à 4 KWh de chaleur pour chaque KWh électrique consommé, réduisant potentiellement vos dépenses par 3 ou 4.
👉 Un confort au quotidien
La pompe à chaleur assure une montée en température rapide et garantie une chaleur homogène et stable dans toutes les pièces de votre habitation.
👉 Une installation simple
La pompe à chaleur air/eau se raccorde simplement à l’installation de chauffage central existante (souvent en remplacement d’une chaudière à fioul ou à gaz) et/ou sur un plancher chauffant.
👉 Pas de rejets
Aucun besoin de conduit d’évacuation ou de cheminée, la pompe à chaleur est un mode de chauffage sans rejet dans l’atmosphère. Donc pas de fumée, ni d’odeurs
👉 Tout en un
Le système produit le chauffage mais également l’eau chaude sanitaire et pourra rafraichir votre habitation en été si vous avez choisi un modèle réversible.
👉 Éligible aux aides d’état :
Si votre logement a plus de 15 ans et que vous faites appel à un professionnel du label RGE, vous êtes éligibles à divers aides financières notamment le dispositif MaPrimeRénov’ et les CEE.

comparatif consommation PAC air eau
Comparatif coût de chauffage (source Argus de l’énergie)

Les quelques inconvénients

Il est toujours bon de prendre également connaissance de certaines limitations et inconvénients de la pompe à chaleur air/eau avant de faire votre choix :

Relativement bruyant : l’unité extérieure doit pouvoir être installée à l’écart afin de limiter d’éventuelles nuisances sonores. Les équipements plus récents sont sensiblement plus silencieux que la génération précédente, il est donc conseillé de bien vérifier le niveau sonore (en décibel) indiqué par le fabriquant dans les caractéristiques techniques de l’équipement.

Perte de rendement par froid extrême : les pompes à chaleur ne peuvent fonctionner de façon optimale si la température extérieure est trop basse (-20°C). Si vous vivez dans une région froide, il vous faudra opter pour une PAC plus adaptée à ces climats ou éventuellement avoir un chauffage complémentaire (poêle à buche ou à granulé).

La pompe à chaleur air/eau, comment ça marche ?

Ce système de chauffage puise les calories dans l’air de l’environnement extérieur pour les restituer ensuite à l’intérieur de votre habitation. Cette chaleur se présente sous forme d’eau chaude qui circulera dans le réseau de radiateurs et comme eau chaude sanitaire.

La PAC air/eau se présente sous la forme de 2 blocs : une unité extérieure qui va capter la chaleur de l’air extérieur et une unité intérieure qui va distribuer cette chaleur dans le circuit de chauffage central.

installation PAC air/eau

Une pompe à chaleur air/eau, combien ça coûte ?

pompe à chaleur famille

Équipement

Le prix de l’équipement peut varier considérablement selon les fonctions, la puissance et la marque de la pompe à chaleur. Mais en règle générale, il faut compter entre 10.000 et 16.000 € pour une pompe à chaleur avec eau chaude sanitaire (il faut compter en moyenne 1.000€ de moins si vous optez pour une pompe à chaleur sans eau chaude sanitaire).

Installation

Vous devrez faire appel à un artisan RGE pour pouvoir bénéficier des aides et vous garantir un travail de qualité et aux normes actuelles.

Le professionnel se charge de réaliser les tâches suivantes :

  • La mise en place des différentes unités de la pompe à chaleur
  • Le raccordement du système au circuit de chauffage central (radiateurs) et au circuit d’eau chaude sanitaire.
  • Le raccordement électrique des unités de la pompe à chaleur
  • La mise en service de votre équipement et le contrôle du bon fonctionnement.

Le coût de la main d’œuvre varie selon les artisans et la complexité du chantier mais est généralement compris entre 1.500 et 3.000 €. Il est donc fortement conseillé de comparer plusieurs devis de professionnels RGE.

Important : Le coût d’installation doit toujours être indiqué sur votre devis au départ

Consommation

La consommation annuelle (d’électricité) est en moyenne compris entre 5 et 9 € TTC par m² chauffé soit entre 600 et 1.000 € par an pour 120 m².

Cette estimation peut variée selon la performance énergétique de votre habitation (notamment l’isolation du logement), selon votre thermostat (1°C de moins c’est 7% d’économie).

Entretien

Comme de nombreux autres systèmes de chauffage, l’installation d’une pompe à chaleur s’accompagne de l’obligation d’un contrôle annuel par un professionnel certifié. Il s’assurera du bon fonctionnement de votre installation ainsi que de l’étanchéité du circuit frigorifique. Il réalisera les réparations ou réglages éventuelles. L’artisan devra être titulaire de l’attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes.

il est possible d’opter pour un contrat forfaitaire ou une prestation ponctuelle. Il faudra compter en moyenne 180€ pour une visite ponctuelle et près de 250 euros par an pour le forfait.

En résumé

La pompe à chaleur air/eau est un mode de chauffage particulièrement rentable, car elle permet des économies d’énergie considérables. On estime que le retour sur investissement intervient en moyenne au bout de 6 à 7 ans.

DescriptionMontants
Coût d’équipement10.000 à 16.000€
Coût d’installation1.500 à 3.000€
Consommation annuelle par m²5 à 9€
Consommation annuelle pour 120m²600 à 1.000€
Coût d’entretien annuel180 à 250€
Ces montants sont des estimations à titre indicatif

Installer votre pompe à chaleur air/eau avec MaPrimeRénov

Qu’est-ce que MaPrimeRénov ?

C’est une aide d’état dont le but est d’inciter les foyers français à adopter des modes de chauffage plus économiques et écologiques. Et la bonne nouvelle ? C’est que la pompe à chaleur air/eau fait partie des types de chauffage bénéficiant d’une aide financière importante (entre 2.727 € et 8.364 € selon vos revenus).

En 2021, plus de 750.000 logements ont bénéficié de cette aide, avec une prime moyenne accordée de 4.137€ (rapport de l’ANAH).

Êtes-vous éligible ?

Vous êtes éligible si les conditions suivantes sont remplies :

  • Vous êtes propriétaire occupant ou bailleur
  • Le logement a plus de 15 ans*
  • Vos travaux sont réalisés par un artisan RGE
  • Le logement sert de résidence principale
  • Le logement est occupé dans un délai maximum de 1 an* suivant la date de paiement du solde de la prime

* en vigueur depuis le 1er Janvier 2022. MaPrimeRénov : ce qui change depuis le 1er janvier 2022

Quel montant pour votre pompe à chaleur air/eau ?

Le montant de votre prime dépend de vos revenus et du nombre de personnes dans votre foyer. Il existe ainsi 4 barèmes couleur : bleu pour les ménages les plus modestes, jaune, violet et rose pour les plus aisés.

Dans le tableau ci-dessous sont indiqués les montants de l’aide MaPrimeRénov ainsi que les montants d’une autre aide cumulable : les CEE (Certificat d’économie d’énergie) :

 Ma Prime RénovCEETotal
Bleu (ménages aux revenus très modestes)4 000 €4 364 €8 364 €
Jaune (ménages aux revenus modestes)3 000 €4 364 €7 364 €
Violet (ménages aux revenus standards)2 000 €2 727 €4 727 €
Rose (ménages aux hauts revenus) –2 727 €2 727 €

Si vous ne connaissez pas déjà votre profil couleur, vous pouvez le trouver grâce à notre calculateur de profil.

La marche à suivre pour obtenir MaPrimeRénov’

femme relax

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, voici les étapes à suivre.

  1. Je trouve un artisan agréé RGE et j’obtiens un devis.
  2. Je crée mon compte sur le site de MaPrimeRénov’
  3. L’Anah étudie mon projet et me communique le montant auquel j’ai droit.
  4. Je fais réaliser mes travaux.
  5. J’envoie mes facture sur mon espace perso sur le site MaPrimeRénov’.
  6. Je reçois ma prime par virement bancaire

Prochaine étape à suivre pour votre demande MaPrimeRénov’ : trouver un artisan RGE et obtenir un devis pour vos travaux de rénovation…

fleche

Prochaine étape à suivre pour votre demande MaPrimeRénov’ : trouver un artisan RGE et obtenir un devis pour vos travaux de rénovation…